1995 
  
Bercy  11 septembre / 1er octobre 
  
-Intro musicale
Gabrielle
Lady Lucille
J'la croise tous les matins
Hot leg
Diégo libre dans sa tête
Fool for the blues
Oh! ma jolie Sarah
Chercher les anges
Tes tendres années
Loving You
I'm gonna sit right down and cry over you
That' all right Mama
Cours plus vite Charlie
Be bop a lula
Joue pas de rock'n'roll pour moi
Toute la musique que j'aime
O Carole
Quelque chose de Tennessee
Le feu
Fils de personne
Quand le masque tombe
Are the chances gone
L'envie
-Sortie de scène
Requiem pour un fou
Dégage
Ne m'oublie pas
-Sortie de scène
L'hymne à l'amour.
 
  
Musiciens : 
Robin Le Mesurier : guitare et direction musicale
Shane Fontayne : guitare
Phil  Soussan : basse
Jim Prime : orgue et piano
Tim Moore : claviers
Ian  Wallace : batterie
Michel Gaucher , Serge roux , Pierre Mimram : cuivres
Christophe Dupeu : harmonica.
 
  
Choeur :  
Erick Bamy. 
 

Bercy 11/09/95



Palais Omnisport de Paris-Bercy, Paris.
Samedi 23 septembre 1995



Pour son quatrième Bercy, un rideau blanc et rouge avec un aigle géant cache le décor. Au début du spectacle, ce rideau se lève et on découvre que Johnny a fait installer un vrai décor par Luc Delamazure avec au centre un écran géant entouré des structures supportant les lumières.

La scène fait un demi cercle permettant aux vrai fans de suivre le spectacle debout avec une vision à 360°. Je suis installé dans les gradins à droite de la scène.

Ambiance habituelle, le nom de Johnny est scandé par les 16.000 spectateurs, le noir se fait, les lumières nous entrainent partout, de la fumée blanche s'échappe en haut à gauche de la scène et l'on devine la démarche de Johnny qui dans la fumée blanche, tel un pape, vient communier avec ses fidèles.

Il est vêtu ce soir là de son costume de cuir noir brillant, la chevelure est blonde et la guitare est dans ses mains. Il savoure l'accueil et commence par "Gabrielle" en en parcourant le demi cercle.
Pour la première fois, Johnny commence un spectacle par un super tube créant par là une ambiance de feu. Il enchaine avec "Lady Lucille" alors que les chiffres 1 2 3 4 s'affichent en même temps que la chanson, puis vient "J'la croise tous les matins" chanté avec le public tandis que l'écran nous montre Johnny filmé par 3 caméras permettant à tous les spectateurs de voir enfin de prés l'idole.

Après une superbe interprétation de "Diego" et de "Oh ! Ma jolie Sarah", entre deux chansons en anglais, Johnny nous offre une partie accoustique sur un podium situé à droite de l'avancée de la scène.

Johnny en super forme va dialoguer avec son public, illuminer Bercy pour que les 16000 personnes se voient et s'applaudissent et il attaque "Tes tendres années" que le public reprend avec lui. Ce soir 23 septembre, Laetitia et Nobert Aleman (producteur de Johnny à Las Végas) sont présent et Johnny va magnifiquement dédier "Loving You" à Laetitia.

Pendant cette séquence accoustique de 7 chansons, il chantera aussi pour le public debout dans l'arc de cercle, tournant ainsi le dos à tout Bercy. À la fin il ressort ce titre de 76 "Joue pas de rock'n'roll pour moi" repris par tout le public.

La partie acoustique se termine par "Toute la musique que j'aime", tous les musiciens regagnant la scène centrale avec basculement dans un feu d'artifice et une orchestration de cuivres.

Aprés "O Carole" et "Quelque chose de Tennessee", arrive "Le feu" dans une superbe orchestration. Au milieu, pendant le solo de batterie de Ian Wallace, Johnny se retire mais ne change pas de tenue.

Après "Fils de personne", il termine par "L'envie" pour le premier rappel.

Près de 5 minutes de délire dans Bercy, plongé dans le noir et puis, brutalement, le choc: Dans les structures autour de l'écran géant, Johnny chante "Requiem pour un fou" avec une voix et une intensité rarement atteinte. Pendant la chanson, il resdescend vers la scène.

Il enchaine ensuite sur "Dégage" et "Ne m'oublie pas" (le tube du moment).

Le rideau blanc et rouge retombe. Fin du deuxième rappel.

Après 5 minutes de rappels, Johnny revient avec une chemise rouge sur son tee-shirt noir et son pantalon de cuir noir et, devant le rideau, accompagné d'un piano, il va nous chanté "L'hymne à l'amour" terminant par une reprise a capella.Johnny salue et retire.

2 heures 30 d'un spectacle total, avec un Johnny très en voix. L'écran géant qui a permis à tous de voir Johnny a donné une ambiance extraordinaire et surtout la session accoustique qui reste le grand moment.

A mon avis le meilleur des 4 Bercy.


N.B
.. Initialement, Johnny devait traverser Bercy sur un mini podium, mais Patrick Bruel l'ayant fait quelques mois avant, l'entrée a été modifiée.
.. "Joue pas du rock'n'roll pour moi" n'avait plus été chanté sur scène depuis le Palais des Sports 76. C'est extraordinaire de constater que les titres de Johnny sont encrés dans la mémoire de son public, puisque 20 ans après, les spectateurs chanteront seuls la chanson, guidés par Johnny.


Photos